Une grainothèque à Céret ! + conférence de Permaculture

C’est avec une grande joie que nous vous annonçons l’inauguration prochaine d’une Grainothèque à la médiathèque de Céret.

Elle aura lieu samedi 10 décembre dès 11h et sera suivie d’une intéressante
conférence à 14h30 : « Permaculture et souveraineté par les semences ».

Un superbe stand, plein de graines et de magnifiques ouvrages vous y attendent.
Venez avec vos meilleurs semences pour les échanger !

Affiche grainothèque

Compte rendu du 1er Café Philo

cafe philoNotre premier Café-Philo a eu lieu sur le thème :

« Pourquoi travaille-t-on ? »

Voici les grandes lignes de ce qui sest passé :

Deux points de vue se sont assez vite dessinés autour du mot « travail ». Pour les uns, c’est le travail salarié qui s’est imposé dans sa connotation négative (« Tu gagneras ton pain à la sueur de ton front ») : tâches pénibles qu’impose cette société matérialiste pour alimenter la surconsommation chronique. Pour eux, la « Fin du Travail », telle que l’annoncent certains économistes serait donc une bonne chose, peut-être même trop lente à venir.

Les autres ont pris le mot « travail » dans un sens plus global :  c’est aussi bien le travail d’enfantement que le travail artistique, le travail social ou politique, le travail sur un instrument de musique, le travail psychothérapeutique, le travail de deuil, le jardin-potager, le travail du rêve, et bien sûr… le Café-Philo ! 

Pour ceux-là, le travail reste ontologiquement lié à l’humain. Même s’il n’y est pas obligé, l’homme s’inventera tôt ou tard un objectif demandant un effort. Il le fera parce que c’est dans le travail qu’il sait trouver du sens, de la relation, de la solidarité, de la reconnaissance, un support à sa créativité et son évolution personnelle, et que son cerveau produira même en prime, suite à l’effort fourni, de la dopamine et de la sérotonine, les neurotransmetteurs du sentiment de bien-être.

On tombe quand même d’accord sur l’essentiel !

Les deux chapelles sont néanmoins tombées d’accord sur le fait qu’à l’époque d’un capitalisme financier débridé, les conditions dans lesquelles a lieu le travail se dégradent rapidement et qu’il devient urgent d’en inventer de nouvelles. Ce changement devant probablement passer par un travail culturel de formulation et d’expansion de valeurs nouvelles dans la mentalité collective, une autre conception du monde qui n’atteindra sa plénitude qu’à moyen ou long terme.

Café-Philo : une petite graine ?

Il fut même prudemment esquissé que, de même que dans les « Nuits-debout » des citoyens se réunissent un peu partout pour s’exprimer librement et se rêver un avenir, notre Café-Philo pourrait être une petite graine à planter pour ne pas rester passif devant les bouleversements socio-économiques qui s’approchent à grands pas pour le meilleur ou pour le pire… D’une façon ou d’une autre, étant contemporains de ces bouleversements, aucun sujet n’y serait complètement étranger, que ça soit l’humour, l’amour, l’auto-transformation, l’art, le travail ou la nostalgie…

François F.

Interview sur Radio Vallespir

Ci dessous l’interview donnée à Radio Vallespir de Gérard Llorca et Jérôme Thierry, diffusée à l’antenne mercredi 16 mars dans l’émission « Du pt’i dej à l’apero » (entre 11h15 et 11h45) sur la Semaine des alternatives aux pesticides puis dans la seconde partie sur la projection co-organisée, mercredi 23 mars à Céret, du documentaire « Demain » (séance complète).

Radio Vallespir

11ème Semaine des alternatives aux pesticides

Documentaire « Demain » et autres…