Aujourd’hui on récolte des patates

Champ de patates... si si.

Champ de patates… si si.

Malgré les précipitations de la veille, la terre était sèche sous le paillage que nous avions installé cet hiver sur nos patates. Dès 8 heures nous avons ratissé cette couche protectrice (ainsi que les liserons qui s’étaient installés dessus) et trouvé nos pommes de terre directement sur le sol. Bien sûr je n’ai pas pris de photos, tellement heureuse de ramasser tous ces jolis oeufs de Pâques à peine cachés.
Nous avons ainsi ratissé environ 16 m² et récolté environ 30 kg d’un mélange de grosses Rattes (filles de notre récolte de l’an dernier à Las Bourguères), de Cerdanes jaunes rapportées par Annie, de rouges à chair jaune et de petites jaunes (j’ai écrit « variées » sur le plan cet hiver, on ne savait déjà pas ce que c’était, mais elles ont l’air délicieuses). Nous avons remis tout le paillage sur le sol avant que la micro-faune ne souffre trop du soleil.

J’ai pris 2 minutes pour photographier les plus jolies :
PatatanimauxPatatenV-roquette

 

 

 

 

Puis je suis allée fureter sous les feuilles pendant que mes collaborateurs ramassaient des tomates.
Ohhh des courges !!
J’ai même trouvé un chou-rave !
ChouRaveCaché
Le soleil commençant à être un peu trop chaud nous nous sommes arrêtés là pour la journée. On y retourne dans 3 jours pour ramasser la suite (des Amandines, des violettes, des Mona Lisa).

Publicités

2 réflexions sur “Aujourd’hui on récolte des patates

  1. bravo!
    nous à doussard (74) se sont les sangliers qui nous les déterrent quasiment sans les manger 😀
    ils nous préviennent que c’est le moment de les ramasser!

    encore Bravo !!
    je vous dirais ce que nos patates carton et paillage de tonte vont donner!

    Laurent (le potager des castors)

    • Merci Laurent ! J’avais oublié de dire que la parcelle récoltée ce matin avait été « grelinée » à la fourche bêche, couverte de cartons, puis de mulch fin décembre, bien avant l’installation des patates (mi-février). Puis on avait rajouté de la paille début mai pour butter les plants. Côté sangliers, nous sommes trop près de la ville pour les voir débarquer. Et les chats et les renards n’ont pas l’air d’en avoir envie… ouf !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s