Butte pérenne réalisée !

Bonjour à tous,

Nous remercions Philippe de nous avoir si gentiment consacré la journée,
pour nous transmettre, pas à pas, chaque étape de cette réalisation.
Et bravo !
A tous ceux qui ont eu le courage de braver le vent
pour apprendre et vivre ensemble cette création.

IMG_1761R

Merci d’y avoir si ardemment participé !

Comme promis, je vous transmets chacune des étapes de cette expérience…

Un petit tour au préalable dans le bois d’à côté, nous a permis d’observer et de comprendre ce qu’est naturellement la vie du sol, dans nos forêts.
Des conditions que nous cherchons justement à reproduire, en créant une butte.
Merci pour ces précieuses informations, très instructives !

  Tour dans les bois Terre de forêt

Retour au jardin, où nous décidons d’une forme en « U » pour notre butte,
plus simple à réaliser que celle initialement prévue… snif !…

Tous au jardin

Mais n’oublions pas d’aiguiser nos outils (houes) avant de commencer !
Ce n’est pas un détail pour travailler dans de bonnes conditions,
et s’économiser beaucoup de fatigue.

Aiguiser outilLes houes et les râteaux s’avèrent être les seuls, mais indispensables outils nécessaires.
Également des seaux, des grosses poubelles ou comportes, et des bâches, pour réserver les différents horizons du sol, des plus organiques aux plus minéraux, que nous allons retirer,
les uns après les autres sans les mélanger,
pour les remettre dans leur ordre naturel.
Les inverser retarderait considérablement le retour à un équilibre vivant de notre butte.

On retire la 1ère couche de végétaux, au ras du sol…

1ère couche   tn_P1210129

couche terre, racinesLa 2ème couche contient le système racinaire
et la 1ère couche superficielle de terre.

La 2ème couche de terre, plus profonde,
va jusqu’à la couche sableuse ou argileuse,
que la couleur plus claire nous permet d’identifier.

C’est le moment où l’on commence à se réchauffer!

2ème couche   Rés. 2ème couche

Toute la zone, jusqu’aux abords des passages piétons, sera ainsi réservée.

  IMG_1764   Dégagement 2ème

Dégagement terminé. Quel chantier quand-même !
_DSC0942   Dégagement terminé

Et maintenant, on rabat la 3ème couche, des abords vers la butte. Son 1er relief !
Début 3ème c.   On rabat 3ème couche au centre
La corde reste un repère pour en définir le centre.

3ème couche   Fin 3ème couche

Il est temps maintenant, de faire une bonne pause bien méritée !

Moment de repos convivial, où nous avons partagé nos repas, tirés du sac.
C’est toujours sympa d’échanger et découvrir de nouvelles recettes.
Merci à tous ceux qui ont partagé leurs préparations.

Repas  Autour de la table
Dommage que ces journées trop courtes, ne laissent assez de temps
pour rencontrer chacun et faire plus ample connaissance.

Il faut donc s’y remettre assez tôt, pour finir avant que le soleil se couche !
Pas de dimanche, ni sieste, pour les courageux !

Nous remplissons les seaux de la couche du milieu pour recouvrir la butte.
Oui, la houe est un outil bien pratique pour remplir seaux et brouettes. Astuce !

       remplissage de la butte       On ramène la couche du milieu

On en profite pour retirer les cailloux qui roulent tous seuls à terre.

_DSC0953

Ça y est, le plus dur est passé !

Et maintenant, la douce danse des râteaux…
Ah ! Il faut avoir vécu ce moment, pour comprendre le plaisir qu’il nous procure !

Danse des râteaux

Un passage particulier et très délicat, où l’on effleure la butte en légers cercles répétés.
Sans rien forcer, peu à peu le sommet s’aplanit en douceur.

Danse des râteaux2   D. râteaux
Une espèce de magie s’opère, qui nous met tous en joie !
La butte commence à prendre vie et nous le fait sentir…
Une sorte de réconfort méditatif, après l’effort…

Et voilà notre plateau !
Plateau butte

L’arrosage du plateau nous indique s’il est bien de niveau…

Arrosage plateau   tn_P1210195

On y met une fine couche de terreau et l’on plante les alliacées au bas de la butte pour repousser les nuisibles, et semons les graines de fèves, petits pois, pois-chiches, capucines etc…

Couche légère terreau  

Ensuite, une bonne couche de « mulch-compost » y compris sur les abords pour maintenir l’humidité.
(Merci à Mr Sanchez , pour l’aide technique de son acheminement)

mulch-compost   IMG_1790

Puis, pour finir, une bonne couche d’aiguilles de pin.

Aguilles de pin   IMG_1792

On peut maintenant y mettre tous les petits plants du moment.

Et voilà notre Butte Pérenne réalisée !

Butte terminée
Il ne faut pas hésiter à remplir au maximum afin que le système racinaire nourrisse et consolide la butte. Pour finir, ce doit être une véritable jungle où tout l’espace est occupé.
Elle sera pérenne si l’on mélange les variétés compatibles qui se protègeront les unes, les autres.
Et si l’on coupe nos légumes et fleurs en laissant leurs racines dans la butte, et les restes en mulch.

La Biodiversité, est le mot clef de cette réussite !

Butte terminée, intér.
Aromatiques, plantes et fleurs compagnes, en abondance et alternance avec les légumes, assureront un équilibre ne nécessitant aucune intervention d’insecticides ou apport d’engrais.
A long terme, le jardin deviendra autonome…
Même si cet équilibre peut prendre
un certain temps à s’installer.
Le temps aussi pour nous, d’apprendre…

N’hésitez pas à nous contacter, si vous n’avez pas de jardin, et souhaitez cultiver vos légumes
de manière naturelle, dans un esprit de partage et convivialité !

Bonnes fêtes de fin d’année !       Cerisier de Noel

3 réflexions sur “Butte pérenne réalisée !

  1. Wouaou !

    Trop chouette votre énergie !
    Je souhaite en transporter un peu ici et c’est partis dans l’aventure !
    Nous avons tous les outils réuni, .., y a plus qu’à !

    Merci et bonne continuation!
    Laurent

    • Merci de ton passage et attention, Laurent.

      Oui, nous avons eu la chance de le partager avec une vaillante et conviviale équipe !
      Et mieux vaut être nombreux, car c’est assez physique !

      Bon courage à vous aussi, pour la suite de vos belles actions.
      Au plaisir d’échanger encore, les fruits de nos expériences. 🙂

  2. heureux d’avoir pus participer un tant soit peu à votre action
    je suis passé dire bonjour une fois et je reviendrais après mon retour des fêtes de fin d’année.
    Bon Nadal 2015
    Alain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.